La harpe au Moyen-Âge

 

 

La harpe est l'un des principaux instruments représentés au Moyen-Âge.

 

C'est un petit instrument d'environ 90 cm que l'on tient entre les genoux. La harpe possède en moyenne 24 cordes au 15e siècle, et elle est diatonique. On fait les demi-tons comme on peut, c'est-à-dire en général en raccourcissant les cordes soit à leur base soit au niveau de la console, soit encore en utilisant des accords alternatifs…

 

Pourtant, on sait, au final, peu de choses de son répertoire et de la façon dont on en jouait. Cela peut sembler étrange aujourd'hui où nous savons tant de choses sur les instruments de musique en général. Mais il n'en est rien: en fait c'est le cas, quoiqu'on en dise, de l'ensemble des instruments du Moyen-Âge. Si l'on connait bien la musique vocale, ce n'est pas le cas de la musique instrumentale et surtout de l'usage des instruments.

 

On croit les connaître parce qu'on les voit souvent représentés, mais on oublie souvent que tout cela reste en recherche, et qu'on n'est sûr de bien peu de choses. Paradoxalement, c'est grâce à cela, les portes de l'interpétation, au sens le plus large du terme sont ouvertes et offrent un grand champs d'expérimentations et d'expression artistique.

 

Pour tous les instruments, c'est au 15e siècle que nous disposons du maximum d'information : les ensembles auxquels ils participent, le répertoire précis, voir même la technique pour ce que l'on peut en savoir.

 

Les récentes recherches sur les harpions, ces petites chevilles de bois coudées, à la base des cordes et qui les font, comme en témoignent les textes “nazader”, ouvrent des perspectives inattendues à l'usage de la harpe.

 

Extraits audio

 

 

 

© 2015 par V.M.G.. Créé avec Wix.com